• Cécile Epchtein

Développer sa Force Vitale



Et non, je ne vais pas vous sortir une liste de supers-aliments à acheter d'urgence, longue comme le bras, et qui vous coûterait d'ailleurs ledit bras !

Rappelez-vous, on a parlé de "bon sens" ...


Pour la Naturopathie Vitaliste, développer sa Force Vitale passe par 4 hygiènes de base :

- l'hygiène alimentaire,

- l'hygiène émonctorielle (les émonctoires sont les organes évacuateurs du corps),

- l'hygiène musculaire,

- l'hygiène nerveuse.


Pour parler clairement :

- comment je mange,

- comment j'évacue mes déchets,

- comment je bouge mon corps,

- et comment je pense.


L'hygiène alimentaire - comment je mange - c'est mon carburant. Si on a une vieille R5 et qu'on met du gasoil dans le moteur, ça risque de poser un problème ! C'est pareil pour notre système digestif, conçu pour dégrader rapidement des fruits et des légumes crus, ainsi que quelques sous-produits animaux. Le reste, il peut y arriver, mais ça encrasse le moteur et ça le fatigue (le coup de barre de début d'après-midi, ça vous parle ?)


L'hygiène émonctorielle - comment j'évacue mes déchets - c'est mon système d'épuration. Notre organisme comporte 4 organes pour cela :

- les intestins (qui fonctionnent avec le foie), avec les selles,

- les reins, avec l'urine,

- la peau, avec la transpiration,

- les poumons, avec les gaz expirés.

Comme dans tout système autonome, il faut veiller à ce que le nettoyage et l'évacuation des déchets se fasse de manière optimale, de façon à préserver l'efficacité du fonctionnement général. Une ville sans éboueurs, ça vous tente ?


L'hygiène musculaire - comment je bouge mon corps -n'a pas pour but de vous construire un corps digne des statues grecques, même si c'est ce qui va se passer, mais d'apporter de l'oxygène à vos cellules, de nourrir vos os, de soutenir vos organes digestifs, de produire de la chaleur, de faire circuler sang et lymphe, de conserver leur souplesse aux articulations... La liste est longue, car la santé de nos muscles, tendons, ligaments etc dépend de la façon dont nous nous servons de notre corps.

Deux règles capitales :

- on devrait pouvoir bouger comme les enfants, avec le même plaisir, la même souplesse, autant, dans tous les sens, et avec autant d'imagination.

- là où il y a douleur, il y a erreur ! Ça fait bien longtemps que notre mobilité enfantine a disparu, et il va falloir un peu de temps et d'efforts pour qu'elle revienne... Un peu de bienveillance pour notre corps, il fait au mieux de ce qu'il peut, toujours !

Bon sens paysan : "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" !


L'hygiène nerveuse - comment je pense - est aujourd'hui, plus que jamais, déterminante dans le développement de notre Force Vitale.

Ai-je pris l'habitude de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Ai-je pris l'habitude de chercher des coupables à ce que je vis ? Est-ce que cette attitude me permet de régler mes problèmes ?

Est-ce que je me laisse envahir par les pensées négatives d'autrui (proches, médias...) ?

En gros, ai-je pris l'habitude de contrôler les pensées et paroles qui entrent et sortent de moi... ?

Autant de questions que nous prenons rarement le temps de nous poser, et qui pourtant sont capitales...


"Bon, quand on a compris ça, on fait quoi ?", me direz-vous avec justesse.



Et vous, qu'est-ce que vous en pensez ?







69 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon